Gastronomie

Au-delà de la célébrité mondiale de ses crus viticoles, Saint-Émiloin s’appuie également sur les productions de volailles et de palmipèdes à foie gras, d’animaux de boucherie, de charcuteries, de fruits et légumes, de produits laitiers, mais aussi sur les productions marines et aquacoles.

 

Confits et foie gras sont de toutes les fêtes accompagné de ses canelés, mais non loin les Bordelais ont la lamproie, les Périgourdins la truffe, les Basques le ttoro, les Lot-et-Garonnais la tourtière, et les Landais l’Armagnac, cette merveilleuse eau de vie au parfum de prune ou de violette.
 

D’une recette à l’autre, la région de Saint-Émilion offre aux gourmets et gourmands « le goût du bonheur ».